Bouillon Cube : Des dérivés de pétrole dans ces aides culinaires !

shutterstock_648960823-min

Une étude alimentaire vient de paraître concernant le bouillon cube et nous réconforte dans notre démarche de vous proposer des bouillons BIO, sains et 100% naturels. Des huiles minérales, aussi nommées MOAH (Hydrocarbures aromatiques d’huiles minérales) ont été retrouvées dans des plusieurs aliments et bouillons cubes.

Après avoir fait des études et analyses en laboratoire, l’association de défense des consommateurs Foodwatch tire une énième fois la sonnette d’alarme sur les dangers de ces huiles minérales encore trop présentes dans le rayon alimentation.

On vous explique tous les enseignements à tirer de cette étude. 

Des Hydrocarbures aromatiques d’huiles minérales retrouvées dans des bouillons cubes

huiles minérales et bouillon cube

Mauvaise nouvelle dans le rayon aides culinaires, suite au test en laboratoire par l’ONG se sont avérés contaminés par des hydrocarbures aromatiques d’huiles minérales. Sur un total de 19 produits, 5 étaient français et essentiellement des bouillons cubes. Ces aides culinaires sont très utilisées par les français et pourtant l’une des marques phares de bouillon cube française contiendrait 44 mg/kg de MOAH. Or, le seuil fixé par la Commission européenne est de 1 mg/kg. C’est largement au dessus de la norme et cela représente un danger majeur ! 

Précisons tout de même que ces MOAH ne sont pas dans la composition même des produits mais elles se trouvent dans les packagings. Ces huiles minérales migrent et contaminent le produit en question. Ce phénomène s’est ainsi produit pour plusieurs marques de bouillons cubes.

Pourquoi consommer des bouillons sains et sans hydrocarbures d’huiles minérales aromatiques (MOAH), c’est mieux ?

MOAH = Danger !

Tout d’abord parce que ces dérivés d’hydrocarbures sont potentiellement cancérogènes, perturbateurs endocriniens et mutagènes. Ils ne sont donc pas les bienvenus dans nos assiettes car ils sont dangereux.

Des cubes de bouillon sont également contaminés à des taux élevés dans tous les pays de nos tests – Allemagne, aux Pays-bas, en Belgique et en Autriche, en plus de la France. […]. Il faut une réglementation de toute urgence pour protéger les consommatrices et consommateurs.

Karine Jacquemart, Directrice de Foodwatch France

Une autre raison d’opter pour nos bouillons sains et liquides : ils ne contiennent pas trop de sel, aucun allergène et additifs (exhausteurs de goût, colorants, épaississants…) à l’inverse de la plupart des bouillons solides.

La composition de ces derniers pose problème ! Il vaut donc mieux regarder avec précaution la valeur nutritionnelle de votre bouillon cube avant de l’utiliser. 

En fondant BÚ Bouillons, nous avions fait ce constat et avons fait le choix de proposer sur le marché les premiers bouillons liquides, BIO, végétarien et healthy qui donnent du goût à votre cuisine. MAIS PAS QUE, il est également possible de les boire, juste comme ça, ou en accompagnement de repas ou encore pour jeûner. Nos bouillons sont longuement mijotés (en France) et ils ont du goût comme le bouillon de notre enfance. Le bouillon cube peut-il en dire autant ?

Une alerte contamination qui ne date pas d’hier !

En Octobre 2015, une analyse de Foodwatch avait déjà révélé la présence de MOAH Foodwatch teste une centaine de produits européens en laboratoire (riz, couscous, lentilles, corn flakes, pâtes, etc.) : en France, 6 produits testés sur 10 achetés présentent un risque cancérogène lié à ces huiles minérales. 

Octobre 2019 : foodwatch publie les résultats de tests sur des laits infantiles achetés en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. La moitié des 16 produits testés contiennent une nouvelle fois une quantité préoccupante de MOAH. 

Une pétition pour agir contre les MOAH dans nos assiettes !

À date, aucune règlementation en Europe  pour contraindre les industriels et s’assurer qu’ils ne commercialisent que des aliments non contaminés par ces MOAH. L’ONG déplore cela et continue de mener des actions

Aucun règle stricte n’interdit la contamination des denrées alimentaires et n’oblige fabricants et distributeurs à surveiller cette contamination dans toute la chaine de production

Foodwatch

Les produits contaminés par les MOAH doivent être immédiatement rappelés, selon Foodwatch. Celle-ci demande avec insistance à la Commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire et aux États membres de l’UE de protéger tous les consommateurs en appliquant une règle de tolérance zéro contre cette contamination par dans toutes les catégories d’aliments.

Bouillons cubes, d’autres médias en ont parlé :

Découvrez également :

BÚ BOUILLONS