Publié le

Le bouillon de légumes : une révolution dans l’assiette !

bouillon

Le bouillon, un pilier de la cuisine Française et Internationale

Pot-au-feu, soupe à l’oignon, soupe au pistou, bouillabaisse… Le bouillon est partout. Discret, il est pourtant le fondement de notre gastronomie. Jusqu’au 18ème siècle, la classe ouvrière venait se restaurer dans des “restaurants”, établissements où l’on consommait le dit breuvage et autres ragouts confectionnés avec des pièces de viandes et abats non convoités. On évoque les noms de Racine, et Chartier, ces bouillons Parisiens très prisés au début du XXème siècle. Dans son Grand Dictionnaire de la cuisine, c’est Alexandre Dumas qui lui redonnera toutes ses lettres de noblesse : “La cuisine française doit sa supériorité à l’excellence du bouillon français.”

Mais il est loin d’être l’apanage des Français ! En voyageant, on se rend compte que le bouillon est parti intégrante de la gastronomie nationale d’une multitudes de pays : la Minestrone en Italie, le Ramen, la soupe miso ou encore le Dashi pour le Japon, les soupes Thaïlandaises (tom yam kung), l’Irish Stew (un ragoût d’agneau et de légumes), le Locro en Argentine… Le brouet fait l’unanimité, mais toujours sous une forme bien typique de la gastronomie locale, tantôt épicé, tantôt épaissi en soupe ou ragoût.

Surtout en Asie, le bouillon est légion, et ce, dès le petit-déjeuner ! Pour preuve, le plat le plus consommé au Japon est… la soupe de miso ! C’est de cette culture que le Chef étoilé William LeDeuil, s’est largement inspiré. Il y consacre d’ailleurs tout un ouvrage Bouillons, une véritable déclaration d’amour au consommé, qu’il sert à toutes les sauces dans son restaurant Ze Kitchen Galerie. Alliant savamment les influences asiatiques à sa cuisine Française, le Chef joue et manie l’art du dit breuvage à la perfection, qu’il décline sous toutes les formes possibles : en jus de cuisson, en sauce, en nage, en soupe…

bouillon

Le bouillon de légumes remis au goût du jour par Bú

Il est vrai que lorsque l’on pense bouillon, on a souvent l’image du potage de mémé avec la vaisselle vieillotte, la tambouille des restes de la semaine, très loin du glamour et des paillettes. Enfin, nous c’est l’image qui a marqué toute notre enfance. Un bouillon et au lit ! Tout le challenge était de lui (re)donner une touche plus sexy, plus désirable car il le mérite amplement. Notre mission à donc été de dépoussiérer ce grand classique et d’explorer tout ce qu’il peut nous offrir en cuisine. Pour cela, on a pas cherché la lune : une technique et de bons ingrédients.

Pour la technique, on a fait appel a un connaisseur : le chef Éric Léautey. On a mis à contribution tout son savoir-faire pour créer des bouillons dignes de grands restaurants. Nous avons aujourd’hui 9 recettes uniques, du plus classique (l’Idéal), au plus osé (Le Paris-Bangkok ou le Charmeur) pour satisfaire tous les goûts !

Pour la qualité des ingrédients, nous choisissons nous-mêmes nos produits, le plus possible sourçés directement en France ou en U-E. Tous nos ingrédients sont issus de l’agriculture biologique, et cuisinés en France près d’Avignon.

Nos bouillons sont vendus dans leur forme “naturelle”, c’est-à-dire liquide, directement prêts à l’emploi et conditionnés en bouteille de verre. C’est en moyenne l’équivalent de 2h de travail chez vous dans une seule bouteille : le temps de laver, éplucher, couper et faire mijoter tous vos légumes.


La cuisine réinventée et simplifiée

Comme rapidement évoqué auparavant avec la cuisine du Chef LeDeuil, le bouillon ne se cantonne pas au simple potage agrémenté de vermicelles et légumes bouillis. C’est un véritable socle, une base, une fondation sur laquelle va se construire le plat. Il peut être détourné à l’infini, tantôt utilisé dès le début du plat ou juste à la fin, bien chaud pour lier les saveurs. Il laisse place nette à l’imagination et aux jeux de textures : on peu l’épaissir, le réduire, le monter en émulsion… Loins d’être des Chefs, mais plutôt des gourmets, amateurs de bonne gastronomie, Bú à voulu revoir notre rapport à la cuisine avec comme fer de lance le bouillon.

Pour se simplifier la vie : on économise les 2h de cuisson à feu doux pour se faire un plat de ramen express, ou un jeûne improvisé “on the go”. C’est aussi bien pour les plats de tous les jours quand on est un peu pressés, mais qu’on veut se manger un bon petit plat comme pour les repas de la flemme où l’on va assembler les restes de la semaine, et les réanimer avec un bon bouillon parfumé.

Pour épater la galerie sans y passer la journée : on peut enfin se cuisiner un risotto digne des plus grands en un temps record. On s’en sert en fond de cocotte pour un rôti, pour pocher un poisson ou une viande pour un rendu moelleux à souhait et très léger.


Le bouillon à boire seul, un délice sain et léger

On a longuement parlé de l’usage du bouillon en cuisine mais on omet tout un champ de possibilités comme boisson. Et oui Jamy ! Notre bouillon de légumes n’est pas seulement bon, il est aussi vertueux ! C’est une formidable boisson : très peu sucrée et salée, très faible en calories, le bouillon aide et stimule notre système digestif. Il est aussi bon froid que chaud, nutritionnellement parfait et savoureux, le tout na-tu-rel-le-ment !

Le bouillon de légumes est d’ailleurs la boisson phare au menu de tous les centres et cures de détox ou de jeûne intermittent. En effet, c’est un précieux allié pendant ces périodes de privations et de détoxication car il aide le corps dans son travail tout en étant une boisson vraiment riche en goût, que l’on peut varier à (presque) l’infini ! Bouillon de champignons, de carotte, Thaï, de poule… Il y a le choix ! Voir notre article ici sur le jeûne.

Et même plusieurs villes dans le monde comme New-York (Brodo), Sydney, Londres ou Berlin ont vu apparaitre des bars à bouillon ! C’est le même principe qu’un Starbucks sauf que votre boisson n’est pas ultra-transformée ni pleine de sucres raffinés et qu’elle vous veut du bien ! C’est très tendance donc de se balader, son mug de bouillon à la main et de le siroter en allant au travail !

En résumé, un bon bouillon de légumes  c’est…

  • Un savoir-faire pour ne garder que le meilleur des légumes
  • Une pépite culinaire vraiment saine et savoureuse 
  • Des possibilités infinies pour faire de bons plats sans y passer la journée

Notre sélection de bouillons :

Découvrez également :