Le guide d’accompagnement

Logo_Forever

UN GUIDE COMPLET
POUR COMPRENDRE COMMENT ET POURQUOI PRATIQUER LE JEÛNE
INTERMITTENT !

UN GUIDE COMPLET
POUR COMPRENDRE
POURQUOI ET COMMENT
PRATIQUER LE JEÛNE
INTERMITTENT !

01. UN EXPERT À VOS CÔTÉS :
LE DOCTEUR ISABELLE MEURGEY,
MÉDECIN NUTRITIONNISTE

jeûne intermittent

Médecin Nutritionniste, expert en Alimentation santé et Médecine anti-âge, fervente adepte et pratiquante du jeûne intermittent. jeûne intermittent.

"Dans la pratique du jeûne, tous les sens sont en éveil. Un bouillon bio et savoureux et déjà prêt est un outil précieux à sa réussite" jeûne intermittent."

02. DES PROTOCOLES
PRÉCIS POUR JEÛNER
SELON VOS OBJECTIFS

Des pages détaillées, études
et références à l’appui, pour comprendre
le jeûne intermittent, son fonctionnement
et ce qu’il peut vous apporter.
Selon votre expérience, le rythme et les objectifs que vous choisissez, trois protocoles précis vous sont présentés, en détail. Ainsi pour chacun, vous savez comment vous lancer, que boire, que manger (si si !) pour réussir votre jeûne sans difficultés.

03. DES CONSEILS
(AVANT, PENDANT, APRÈS) POUR RÉUSSIR
VOTRE JEÛNE INTERMITTENT

Non vous n’êtes pas seul !
Nous sommes là, à vos côtés.
Durant votre jeûne bien sûr, avec nos petits bouillons et nos conseils pratiques pour tenir le coup si la faim se fait trop ressentir.
Mais aussi avant et après, les deux phases essentielles dans lesquelles nous vous aidons à bien préparer et à bien terminer votre jeûne intermittent.
Et ça, ça change TOUT !

DES QUESTIONS ?

La faim est une sensation comme une autre qui finira par passer.
Elle reviendra par vagues récurrentes : le tout est d’être endurant et de ne pas céder. Votre corps n’est juste pas habitué à la privation. Il s’y fera à la longue comme pour tout.
Premier conseil : boire !! Veillez à bien rester hydraté.
Second conseil : occupez-vous l’esprit et dormez assez (au moins 8h).
Troisième conseil : Évitez le sucre et les glucides simples avant le jeûne .

Et je suppose qu’on vous a toujours dit que manger de la soupe faisait grandir ? Bon ici, c’est pareil. Ce sont de vieux schémas ancrés dans notre têtes, car nos ancêtres ont connus les privations. Sauter un repas n’a rien de mauvais pour la santé, bien au contraire. Pendant des centaines voire milliers d’années, la plupart de la population ne mangeait qu’une seule fois par jour tout en travaillant !

Ce n’est jamais facile d’être le seul à jeûner, surtout quand vous avez l’habitude de dîner en famille. Vous pouvez choisir de jeûner le matin (et le midi si vous faites un 24h) pour pouvoir dîner en famille. Sinon, prenez un bouillon à table puis un thé, vous aurez même plus de temps en soirée pour profiter ou finir ce que vous avez à faire !

Le jeûne n’est pas incompatible avec le sport, pas du tout ! Il faut juste aménager vos plages de jeûne en fonction de vos séances de sport pour ne pas rester le ventre vide après l’effort. On préférera un jeûne de 16h si vous avez prévu de faire du sport dans la même journée.

LES CONTRES - INDICATIONS

Le jeûne que nous proposons est sans danger.
Il est cependant formellement déconseillé dans les cas suivants :

Personnes malades, âgées (après 80 ans) ou trop jeunes (avant l’adolescence), personnes atteintes de troubles de l’alimentation (anorexie, boulimie), d’hyperthyroïdie décompensée, d’athérosclérose cérébrale avancée, d’insuffisance hépatique ou rénale sévères, femmes enceintes ou allaitantes. Si c’est votre cas, veuillez contacter votre médecin pour avoir son aval.

Il est également conseillé de se faire suivre
par un médecin en cas de :

Diabète insulino-dépendant, ulcères de l'estomac, décollement de la rétine, cancers nécessitant une chimiothérapie ou scléroses en plaque à des stades avancés, traitement médicamenteux lourd.

Logo_Forever