La cuisine facile et rapide avec les bouillons

La cuisine facile et rapide avec Bú Bouillons

Rassurez-vous, chez Bú on propose des recettes simples, peu techniques et permettent de faire facilement de jolies choses et surtout de (très) bonnes choses !
La magie des bouillons c’est d’apporter du goût, des saveurs à vos plats, qu’on l’utilise en cuisson (comme dans la recette du rôti de veau – qui est vraiment DINGUE !), ou en simple assaisonnement (voir la recette salade fraîcheur).

Le bouillon du futur rend la cuisine facile et rapide :

Notre volonté, à l’origine de l’aventure, était de remettre au goût du jour ce merveilleux produit et de le sortir des plats en sauce et des bases de sauce. Le bouillon c’est bien plus que cela et nous avons essayé d’imaginer de nouveaux usages. Pour certains, nous nous sommes inspirés des cuisines asiatiques où le bouillon est simplement versé sur des aliments crus ou cuits. C’est en général à chaud mais Eric, notre chef, a utilisé tout son talent pour vous proposer des recettes tièdes ou froides, pour vous permettre de cuisiner facilement en toutes saisons.
Vous trouverez donc sur cette page des idées de plats faciles, plus ou moins longues.


Pour ces dernières il n’y a pas de secret : si vous voulez un bon risotto ou une viande bien mijotée, il faut du temps, ne serait-ce que pour que les ingrédients soient comestibles ! Le reste sera tout aussi essentiel : il permettra de lier les arômes de manière intime. C’est le secret et l’art de la (bonne) cuisine : ce n’est pas juste de l’assemblage, c’est bien plus complexe que cela, avec à chaque étape son importance et son rôle (de la découpe des ingrédients, à l’assaisonnement, la cuisson, l’ordre d’intégration des aliments…).


Nous espérons que ces quelques recettes vous faciliteront la cuisine, vous permettront de manger mieux, avec plus de goûts, naturels, et moins de cochonneries artificielles.
Puissent ces quelques inspirations vous convaincre que réussir des plats faciles (et délicieux) est désormais à votre portée !

Retrouvez d’autres idées cuisine facile et rapide sur notre compte Instagram @bubouillons

La cuisine facile et rapide

Un bol de bouillon, c’est du réconfort !

Le réconfort d'un bon bol de pâtes avec un bouillon de légumes bio

Et si on vous disait que le réconfort, chez Bú on le boit dans un bol de bouillon ?

Encore plus aujourd’hui en ces temps de confinement, le moral joue aux montagnes russes et il est parfois difficile de savoir ce qui nous fait vraiment du bien !

Chez Bú, comme vous, on profite aussi du confinement pour lire, apprendre de nouvelles choses et dormir plus longtemps. Vous trouverez d’ailleurs ici quelques idées d’activités réconfortantes.

Mais ce que le confinement a changé, c’est de devoir cuisiner plus souvent que d’habitude ! On peut alors en profiter pour préparer des plats réconfortant pour le corps et pour le moral !

L’ingrédient qui fait du bien au moral :

Notre aliment réconfort fétiche, vous vous en doutez, c’est évidemment le bouillon ! C’est l’aliment par excellence du réconfort avec un grand « R ». Que ce soit en boisson chaude quand notre moral est en berne ou bien dans un bol avec quelques pâtes alphabet régressif, parfait après une longue journée.

Pas envie de cuisiner mais envie d’un bon petit plat ? Nos délicieuses recettes minutes ici

Un bol de bouillon c’est comme un bol de réconfort, ça ne se refuse pas !  Un bouillon sain et longuement mijoté, il n’y a rien de mieux pour se remonter le moral ! En plus de son aspect réconfortant, nos bouillons sont liquides et prêt à boire ou à cuisiner.

Des bouillons de légumes végétariens et vegan

Tous nos bouillons sont végétariens voire vegan, pour satisfaire l’appétit du plus grand nombre, mais rien ne vous empêche de les faire mijoter avec une viande ou un poisson !

Alors, prêts pour un bol de réconfort ?

Retrouvez nos recettes préférées ici.

Le bouillon, un bol de réconfort
Le bouillon, un bol de réconfort

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

le bouillon de légumes Bio Vegan parfait pour le jeûne intermittent

On entend de plus en plus parler du jeûne intermittent, on dit parfois que ça peut être dangereux, mais aussi que c’est miraculeux et qu’il a des bienfaits sur l’organisme…

Finalement, qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Pour commencer, plongeons dans un bouillon de culture !

« Le déjeuner »,  vous êtes-vous déjà demandé ce que ce terme de notre quotidien recouvre réellement ? Le terme provient du mot latin disjejunare, qui signifie littéralement “rompre le jeûne”. C’est seulement en 1798, que le mot prend le sens que l’on connait aujourd’hui : « prendre un repas ».

Et oui, après avoir dormi plusieurs heures sans manger, vous avez jeûné, c’est pour ça qu’on déjeune et qu’on petit-déjeune encore aujourd’hui ! D’ailleurs les anglais en font de même, on dit « breakfast » pour « petit-déjeuner » qui signifie littéralement :  » break » : rompre et « fast » : jeûne !

Cependant, il y a de nombreux préjugés à propos de l’alimentation, du jeûne et de ses conséquences sur la santé. Par exemple, manger trois repas par jour pour être en bonne santé est une tradition ancestrale qui remonte au Moyen Âge. Contrairement à la croyance populaire, il n’est pas nécessaire de manger un petit déjeuner, un déjeuner et un dîner tous les jours pour être en bonne santé. (voir article ici)

Au contraire, une des choses qui pourrait améliorer notre métabolisme serait le jeûne périodique ou intermittent.

Mais… Qu’est-ce-que le jeûne intermittent ? Bú Bouillons s’est penché sur la question !

Le jeûne est une abstinence de nourriture, accompagnée ou non d’une privation de boisson. On peut le pratiquer pour diverses raisons : thérapeutiques, philosophiques, religieuses, spirituelles,  ou même encore pour la perte de poids. Il semblerait surtout que le jeûne soit une habitude saine.

En effet, d’après l’étude du scientifique Mark Mattson (disponible ici), considéré comme l’un des meilleurs experts mondiaux sur les avantages potentiels pour la santé cognitive et physique du jeûne intermittent par le National Institute of Health*, le jeûne intermittent aurait de nombreux effets bénéfiques sur la santé.

Tout d’abord, il favoriserait la santé cellulaire car le jeûne permet d’épuiser les réserves glucidique de l’organisme, puis de convertir les graisses en énergie. Ce changement améliorerait la régulation de la glycémie, la résistance au stress oxydant et diminuerait l’inflammation des cellules.

Il semblerait que le jeûne intermittent soit également bénéfique à la santé cérébrale et cardiovasculaire. En effet, le jeûne réduirait la pression artérielle, le taux de lipides dans le sang, ainsi que la fréquence cardiaque au repos.  De cette façon, certains facteurs de risques associés à l’obésité et au diabète se verraient réduits.

Lorsque l’on pratique le jeûne hydrique par exemple, à défaut de manger, on peut boire de l’eau, du café sans en abuser, du thé, des bouillons voire de la soupe (voir ici les recommandations du docteur Jason Fung, auteur du livre “Le guide complet du jeûne”).

Il existe plusieurs types de jeûne :

  • Le jeûne intermittent 16/8 :

(ou 16h de jeûne, 8h d’alimentationl Ce jeûne est le plus répandu et le plus en vogue actuellement. Le but est, par exemple, de jeûner de 20h à midi en mangeant tôt la veille et en bonne quantité. Cela permettrait d’avoir de bons résultats concernant la perte de poids. Il pourrait aussi aider à contrôle de la glycémie et faciliter le brûlage de graisse. (voir article ici) – Attention, il ne s’agit pas de s’affamer, mais plutôt de simplement espacer les repas.

  • Le jeûne hydrique :

C’est une méthode « détox » consistant à éviter les aliments solides pendant 5 jours maximum. Pendant ce jeûne on peut boire des bouillons, des smoothies de légumes, des tisanes ou encore des potages.

  • Jeûner un jour sur deux :

Il correspond à exclure tous les aliments solides durant 24h, puis manger normalement pendant 24h.

  • Le jeûne 5 / 2 :

Ce jeûne consiste à jeûner durant 2 jours par semaine.

  • Le jeûne religieux :

Pratiqué depuis plus de deux milles ans dans les communautés juives, chrétiennes, hindous et musulmanes. Chez les musulmans, pour qui le mois du Ramadan commence dans quelques jours (le 23 avril), au-delà du côté spirituel, ils s’abstiennent de manger et boire de l’aube au coucher du soleil durant tout le mois. Pour les chrétiens, c’est pendant le mercredi des Cendres qu’on jeûne et on « mange maigre », c’est à dire sans viande ou graisse animal pendant le Carême. Dans la communauté juive, lors de Yom Kippour, l’abstention commence généralement une demi-heure avant le coucher de soleil jusqu’au coucher du soleil de la nuit suivante. Et enfin, dans l’hindouisme, jeûner a pour but de purifier son corps et son esprit et d’attirer les bonnes grâces des divinités.

Maintenant que vous en savez plus sur le jeûne, vous songez peut-être à tenter l’expérience (ou à la renouveler), avant de démarrer, n’hésitez pas à vous renseigner davantage (d’ailleurs voici un article rédigé par un Docteur) et à consulter un médecin ou un expert de la nutrition pour vous faire vraiment du bien !

National Institute of Health* : Institut gouvernementale des États-Unis qui s’occupe de la recherche médicale et biomédicale.

Les aliments indispensables à avoir dans sa cuisine !

Le bouillon de légumes bio : Must-have du placard

Quels sont les aliments indispensables à avoir dans sa cuisine ? À l’heure où l’on se regarde beaucoup plus souvent dans le blanc des yeux, nous, confinés, et nos placards et les ingrédients qu’ils contiennent, rassurons-nous ! Il n’y a pas de fatalité !

On peut se renouveler en cuisine facilement avec les bons ingrédients. On peut en faire un tas de recettes !  Egayons nos papilles comme si on allait au restaurant, chez maman/papa, mamie/papi pour un bon repas !

Alors, quels sont les aliments indispensables à avoir dans sa cuisine ?

L’Équipe Bú s’est penchée sur la question et vous dévoile sa liste des ingrédients indispensables du placard de produits d’épicerie sèche ou de longue conservation.

La base pour improviser des p’tits plats en un claquement de doigts  :

  • Légumineuses (lentilles vertes, corail, haricots rouges, blancs etc.) Hyper saines, bourrées de nutriments, elles sont une source de protéine meilleure pour la planète. Curieux ? Découvrez les bienfaits de ces petites merveilles dans cet article.
  • Riz
  • Pâtes
  • Poissons en boîte : thon (d’ailleurs il y a plein de recettes avec du thon ici), sardines, maquereaux – pensez à toujours vérifier qu’ils proviennent de la pêche durable et à privilégier ce choix au détriment des poissons issus de la pêche intensive.
  • Légumes en conserve (haricots verts, petit pois, maïs etc.)
  • Tomates sous toutes ses formes (concassée, pelée, en coulis)
  • Crème liquide UHT

Les must-have pour assaisonner et relever tous vos mets :

  • vos épices et aromates préférés (thym, romarin, curry…  mais aussi canelle pour les envies sucrées !)
  • oignon, ail et échalote
  •  des huiles pleines de bons omégas comme les huiles santé de la marque Quintesens.
  • mais aussi des bouillons de légumes parce qu’ils sont un concentré de saveurs pour parfumer des plats tout en légèreté !

En effet, le bouillon sert à donner du goût lors des cuissons, pour réaliser des sauces savoureuses, pour faire mijoter des viandes. D’ailleurs les chefs étoilés les utilisent et Alexandre Dumas en parlait en disant qu’ “il n’y a pas de bonne cuisine sans bon bouillon ; la cuisine française […] doit sa supériorité à l’excellence du bouillon française”.

Vous n’êtes pas chef étoilé ? Nous non plus et on a pensé à vous (et à nous) avec des recettes super simples avec L’Envoûtant (potimarron, châtaigne) pour arroser des nouilles de blé, avec Le Moelleux (fenouil, poireau) pour pocher un poisson ou cuisiner un riz parfumé pour l’accompagner, L’Idéal avec des vermicelles ou pour cuisiner un minestrone.

Et pour faire des desserts savoureux ?

  • sucre
  • farine
  • chocolat noir
  • levure
  • fruits en conserve
  • et on en profite aussi pour faire la pub de notre nouveauté de l’année : Les Bouillons de Fruits. À boire bien frais ou à cuisiner, ils sont parfaits pour arroser les desserts et les parfumer en toute légèreté (Le Malicieux poire anis étoilé, Le Joyeux à la grenade ou encore Le Choc’ au cacao et son goût de chocolat noir à tomber).

Si avec tous ces ingrédients on peut cuisiner et pâtisser beaucoup de recettes, ils peuvent aussi éviter le gaspillage alimentaire. Pour accommoder simplement ses restes, pour les sublimer et mettre beaucoup de réconfort dans votre assiette, nos bouillons sont prêts à passer à la casserole !

Voici quelques idées faciles à faire pour parfumer vos plats comme des chefs dans la plus grande simplicité :

Que boire avant une anesthésie ?

que boire avant une anesthésie ?

Lorsqu’on doit se faire opérer, on se demande souvent ce qu’il faut boire et ce qu’on peut manger. 🧐 Opération : que boire et quand ? Que boire avant une anesthésie ?

En effet, quand une opération nécessite une anesthésie, il est souvent obligatoire de rester à jeun au minimum 6h avant l’intervention. Dans ces cas là, il n’est pas toujours évident de savoir quels types d’aliments privilégier. Il faut savoir qu’il est souvent autorisé de boire ce qu’on appelle « des liquides clairs » au plus tard 2h avant l’opération.

Que boire avant une anesthésie ?

De nombreux menus-types spécifiques à la nutrition thérapeutique recommandent de boire du bouillon avant une opération nécessitant une anesthésie , c’est le cas par exemple de plusieurs médecins (lire l’article ici.) Quoi qu’il en soit fiez-vous à ce que vous recommande votre médecin.

S’il vous recommande de boire des liquides limpides voici quelques astuces :

Pour savoir si un liquide, quel qu’il soit : thé, bouillon, jus, etc. est limpide, vous pouvez faire un test. 🔎

Le test de limpidité :

1/ Versez le liquide à tester dans un verre ou une bouteille transparente.

2/ Placez un texte de l’autre côté du récipient.

3/ Si vous pouvez le lire correctement, cela veut dire que votre liquide est suffisamment limpide !

Si la perspective de boire des litres d’eau ne vous enchante pas plus ça, que les soupes ne sont pas assez limpides, trop fibreuses et que les jus de fruits sont trop sucrés… vous pouvez toujours opter pour le bouillon ! 😜

Chez Bú, on trouve qu’il n’y a pas de raison pour qu’en plus de devoir suivre un régime stricte on soit obligés de manger des aliments insipides et sans saveurs ! Vous ne vous poserez plus la question de que boire avant une anesthésie !

Avec nos bouillons : fini l’ennui !

De bons légumes bio délicatement mijotés avec des épices, pour un résultat subtil en bouche et tout doux pour l’estomac. Et pour les envies sucrées, des bouillons d’herbes aromatiques aux vertus bienfaisantes pour l’organisme (Le Détox romarin – thé vert,  Le Tonique hibiscus – verveine) ou de fruits (Le Polisson pomme – rhubarbe, Le Joyeux à la grenade)

Des Bouillons Bú, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies !

C’est bio, c’est bon, c’est sain… ÇA FAIT DU BIEN !

[ANTI-GASPI] Dis c’est quoi ces dates de péremption sur la bouteille ? 

dates de péremption_bouillon

Dans notre article “Faites un geste, cuisiner vos restes”, vous avez appris que les français jettent 29kg de nourriture par personne et par an.

On vous dit tout sur les dates de péremption pour vous aider à limiter le gaspillage alimentaire.

Parmi ces 29kg de nourriture jetée, il y a 7 kg de déchets alimentaires non consommés encore emballés ! 😱

Et pourtant, nous pouvons éviter une grande partie du gaspillage ! ♺  L’association Too Good To Go estime que 20% du gaspillage alimentaire dans les foyers est dû à la mauvaise gestion des dates de péremption. 

Vous connaissez la différence entre les dates de péremption  ?

Entre celles qui  indiquent “à consommer jusqu’au” et celles qui précisent “ à consommer de préférence avant le” ?

Alors, vous ne savez pas ? Pas de souci, on vous explique tout !

Les Date Limite de Consommation (DLC ) :

– Sur les produits laitiers🥛, la viande 🥩, le poisson 🐟 et les autres produits frais (dessert, oeufs etc.) il est écrit “à consommer jusqu’au”. Il s’agit d’une Date Limite de Consommation (DLC pour les intimes).

=> Au-delà de cette date, la consommation de ces produits peut présenter des risques pour la santé. ⚠️

Les Dates de Durabilité Minimale (DDM) ou Date limite d’utilisation optimale (DLUO) :

– Sur les céréales, les pâtes🍝, le riz🍚, les légumineuses, les conserves🥫, les biscuits secs🍪 et autres produits d’épicerie sèche, il n’y a parfois pas de date de péremption ou bien une indication “à consommer de préférence avant le”. Il s’agit donc bien d’une Date de Durabilité Minimale (DDM, autrefois Date limite d’utilisation optimale (DLUO)).

=> Après cette date, les produits NE SONT PAS PÉRIMÉS, ils sont sans danger pour la santé.

Ensuite, il se peut simplement que vous observiez que les qualités gustatives ou/et nutritionnelles se dissipent. 🙌

Et devinez quoi ? Les Bouillons Bú ont des DDM.  S’ils ne sont pas ouverts et conservés dans un endroit sec ils NE PÉRIMENT PAS.

Ils RESTENT DÉLICIEUX, même un an après, on vous le promet ! 😋

Et tout ça ? SANS CONSERVATEURS NI ADDITIFS ! ✨

En revanche, une fois  que vous avez ouvert la bouteille,  conservez-la au frais. ❄️ L’idéal est de la consommer dans les 3 jours.

Astuce : vous pouvez aussi congeler vos restes de bouillon en les versant dans un bac à glaçons !💡

Si vous le souhaitez, vous trouverez plus d’informations sur ce site  !

[ANTI-GASPI] Comment cuisiner ses restes ?

zéro déchet en cuisinant vos restes

Quand on apprend que les Français jettent 10 millions de tonnes de nourriture par an c’est tellement énorme qu’on a du mal à concevoir ce que ça représente.🤯
En bref, c’est 29 kilos de nourriture jetée par an et par Français, soit un repas par semaine.

Et si ce repas c’était le bouillon qui le sauvait ?

Eh oui, un bouillon c’est un peu comme un super-héro de la cuisine, et ça fonctionne aussi si on apprend comment cuisiner ses restes  avec le bouillon ! 🦸🏻‍♂️

D’après une étude menée par France Nature Environnement et Verdicité, notre gaspillage alimentaire est composé de 40% de restes alimentaires, de fruits et de légumes. 😱

Mais comment cuisiner ses restes ?

Vous avez ces fameux fruits moches dont vous ne savez pas quoi faire?

Pour les fruits, on ne vous apprendra rien. Même bien amochés, les cuisiner en compote reste une une délicieuse idée.
Pour varier les saveurs, vous pouvez remplacer l’eau de cuisson par nos délicieux bouillons de fruits (Le Malicieux Poire-Anis, Le Joyeux : Grenade …) ou d’herbes aromatiques (Le Tonique : Hibiscus-Verveine, Le Récup’ : Romarin-Thé Vert).

Vous avez des restes d’un plat de viande ? 🥘

Avec le bouillon, c’est trop trop facile d’éviter le gaspillage !

Faites-vous cuire des pâtes, du riz ou une céréale, réchauffez vos restes et Le Charmeur (Champignons de Paris, Shiitaké, Gingembre). Déposez vos pâtes dans une assiette creuse, ajoutez-y la viande et versez un peu de bouillon par-dessus.
-> Le bouillon vous sert de sauce (toute légère) qui lie les saveurs entre-elles pour le bon plaisir de vos papilles !

Les légumes de votre frigo font la tête ? 🥦

C’est parti pour une soupe (vraiment) savoureuse !
Épluchez, découpez et faites les cuire à l’eau. Mixez le tout et ajoutez-y un peu de bouillon chaud.

Avec les légumes verts (poireaux, courgettes, fenouil, chou, brocoli) on vous conseille L’Essentiel, Le Mœlleux, Le Charmeur, Le Câlin.

Avec les légumes oranges (butternut, potimarron, potiron, carotte, patate douce) on vous conseille Le Radieux, L’Envoûtant, Le Pimpant… saveurs garanties !

Pour faire de votre soupe un repas complet, n’hésitez pas à les mixer avec des lentilles (vertes ou corail), des pois chiches ou encore des haricots blancs !

Finies les soupes à la grimace, place aux bouillons trop trop bon ! 😋

Et pour les plus gourmets d’entre vous, un minestrone avec des dés de légumes al dente le tout plongé dans un bouillon de légumes comme l’Essentiel… C’EST UN DÉLICE !

Minestrone de légumes avec l'Idéal (bouillon de légumes)

Une Détox après les fêtes, c’est de l’Intox ?

détox ou intox

Après les fêtes, on entend souvent dire qu’il faut « faire une détox » mais est-ce une (fausse) bonne idée ?

Les mauvaises habitudes alimentaires, on ne les compte plus… Sodas, aliments gras et salés, tabac, alcool, sucre, sans compter les résidus de pesticides présent dans les fruits et légumes non bio qui nuisent à petites doses à notre organisme. Une détox, d’accord, mais dans quel but ?

Aujourd’hui, en boutique et sur internet on trouve de plus en plus de produits détox contenant des ingrédients comme le radis noir ou les feuilles d’artichaut bio, le bouleau, le pissenlit, la racine de réglisse qui sont certes bénéfiques pour l’organisme, mais pour le goût, faut vraiment s’accrocher.

Faudrait-il se faire mal pour se faire du bien ?

Par ailleurs, les promesses miracle et cures de jouvence pullulent. Entre celles qui vous feraient miroiter une plus belle peau, des rides estompées, et celles qui vous feraient croire que vous rentrerez dans votre plus petit bikini en seulement trois gorgées…on s’interroge…

Mais comment ne pas penser aux régimes drastiques, qui consistent à consommer du jour au lendemain uniquement des jus de fruits et de légumes pendant une semaine, puis à enchaîner sur un régime hyper protéiné, avant de basculer sur de l’hyper-lipidation… Quelqu’un en parle de l’effet déstabilisant pour l’organisme et du bien nommé “effet rebond” avec prise de poids garantie (pour rappel, l’équivalent de la perte plus un petit bonus pour enrober le tout) ?

Et pourquoi pas une cure (détox) de bon sens ?

Lorsqu’on a une bonne hygiène de vie (alimentation saine et équilibrée, une activité physique régulière, et une bonne gestion du stress) on aide au quotidien les organes émonctoires comme le foie, les intestins et les reins, qui participent à l’élimination des toxines par l’organisme.

Eh oui, notre corps fait sa détox tout seul !

Pour l’aider, il faut boire beaucoup. Vraiment beaucoup. Effectivement, une hydratation exemplaire est plus bénéfique que n’importe quelle cure, aussi tentante, drastique ou savoureuse soit-elle !

Entre 2 et 3 litres par jour. Posez une bouteille d’eau sur votre bureau demain et vous verrez, c’est pas gagné.

Alors, pour boire autre chose que des jus, du thé ou de l’eau….tadaaam voilà les Bouillons BÚ avec des recettes aux légumes à boire chaudes et pour les palais sucrés les recettes aux fruits, légèrement sucrées, à boire fraîches.

Le bouillon vous permet aussi d’équilibrer la balance ! Levez le pied et préparez-vous un repas léger et sain.

Et pour cela, rien de tel que nos bons bouillons de légumes bio pour vous remettre d’aplomb. Ça ne pourra pas vous faire du mal et c’est si boooon !

Parfaits pour contrebalancer les lendemains de soirées un peu trop arrosées. Et aussi pour alléger les estomacs après un dîner un peu trop riches « burger frites mayo supplément bacon et double cheddar » !

Finalement, la meilleure détox reste la MO-DÉ-RA-TION ! Une bonne hygiène de vie toute l’année (Pas que avant l’été et après les fêtes, on est d’accord ?).
La clé ? Manger varié et équilibré, boire plus d’eau, ou de bouillons (c’est vous qui voyez) et moins d’alcool !

Envie d’un bon petit repas rapide et fait maison ? Peu de temps ?

repas rapide don de boeuf accompagné de riz blanc et du bouillon carotte fenouil

Dur dur de trouver le temps de cuisiner, et même lorsque l’on fait des efforts, c’est un challenge de donner du goût en un rien de temps ! Alors, comment faire pour concocter, à la maison, un bon petit repas rapide ?

En effet, le goût comme toute bonne chose met du temps, il faut que ça rissole, que ça mijote des heures, que ça caramélise. Bref, que ça se mélange doucement et lentement… ou alors il faut miser sur le sel, le gras ou les arômes… Et même avec tout ça les petits plats de mamie détrônent les plats tout faits haut la main !

Rien d’un repas rapide !

Ah… si on pouvait parfumer sa cuisine ou relever un plat voire des restes du frigo en quelques minutes et de manière saine !

La seule solution, ce serait de préparer un bon bouillon au préalable. Mais c’est tellement long : 1h30 au bas mot (pour les As des couteaux et de la casserole), une éternité réservée aux vacances et encore.
Annonce (roulement de tambour, timbales et trompettes fortissimo) : Les bouillons Bú sont arrivés ! Prêts à l’emploi il suffit de les faire réchauffer quelques instants (dans une casserole, ou à défaut au micro-ondes) et hop on le verse dans son plat et le goût y est.

Comment on fait pour déguster un repas préparé rapidement ?

On cuisine pour vous. Avant. Près d’Avignon. Dans chaque bouteille 1h30 de cuisine avec des produits bio, si sains que vous pourriez les refaire à la maison. Enfin, à condition d’inviter notre Chef : Eric Léautey, ou d’avoir son talent (meilleur apprenti de France et anciennement directeur de l’école Lenôtre, rien que ça !)

C’est vraiment plus sain ?

Oui Madame/Monsieur ! Tous nos bouillons de légumes sont faibles en calories, peu salés, peu gras, sans sucres ajoutés, ni additifs alimentaires.
De délicieux bouillons, mijotés en France, sous leur forme originelle (=liquide vs en poudre ou en cube) en bouteille de verre et sans poudre de perlimpimpin !

Du bouillon comme à la maison mais sans avoir à passé une seconde aux fourneaux et qui vous permettra de déguster un bon petit repas rapide et savoureux !

Avec les Bouillons Bú on fait le plein de saveurs pour cuisiner un plat de pro en moins de 5 minutes ! Et puis c’est tellement bon et sain qu’on peut le boire tel quel… et ça fait du bien !

Un vrai bouillon comme à la maison

Un vrai bouillon comme à la maison

Si on vous demande à quoi le mot bouillon vous fait penser, il y a de forte que chance que vous ne pensiez pas tout de suite aux bouillons de nos grands mères, qui mijotent de longues heures avec de bons légumes et des restes de volaille. Il faut dire que nos mamies ont un mode de vie et des habitudes alimentaires un peu différentes (!) de nous.

Aujourd’hui, peu d’entre nous seraient capables de passer des heures à faire mijoter de savoureux ingrédients. Du coup par-ici les raccourcis, de la poudre aux plats préparés, au détriment parfois d’une alimentation saine.

Peut-être devrait-on passer à la cuisine 4.0 ?

1.0 : de Cro-Magnon à l’an 1000, 2.0 = de Vatel à Bocuse, 3.0 = de Mac Do aux surgelés à la viande de cheval, 4.0 = retour à une cuisine simple et transparente, plus juste et meilleure.
Facile à dire, plus difficile à faire. Mais « impossible n’est pas français » et c’est par envie de retrouver le  bon goût des bouillons de notre enfance et pour redorer le blason de cet édifice de la culture culinaire française que nous avons créer les Bouillons Bú.

Du bouillon en bouteille prêt à cuisiner, mijotés en France, avec des ingrédients que nous pourrions tous avoir dans notre frigo !

Dans nos bouteilles pas d’huile de palme. Pas de dérivés du sucre (par ex. maltodextrine) ou d’ingrédients aux noms étranges et potentiellement nocifs pour la santé.
Pour que nos bouillons soient sains et aussi bons que dans nos souvenirs, il fallait les cuisiner pendant un long moment et doucement comme un bouillon maison. C’est ce qu’on a fait ! Résultat ? dans chaque bouteille : une 1h30 de cuisine à partir de recettes de chef pour un résultat hmm.. délicieux !

A vous de jouer ! En 5 minutes vous allez faire des miracles en cuisine. Retrouvez toutes nos idées recettes ici.