Jeûner, c’est facile avec du bouillon !

jeûner avec des bouillons

Jeûner volontairement s’est démocratisé et vulgarisé depuis quelques temps, notamment avec l’émergence du jeûne intermittent. Dans ses versions les plus courantes, jeûner va de pair avec la consommation de bouillons, qui jouent un rôle essentiel. On vous explique dans cet article pourquoi et on vous propose notre coffret spécial pour bien (mieux) jeûner, que vous débutiez ou que vous souhaitiez pratiquer plus facilement ou plus régulièrement. Le bouillon permet pour améliorer in fine votre hygiène de vie.

Voir tous les bienfaits du jeûne intermittent sur le corps et l’esprit

Pourquoi boire du bouillon quand on veut jeûner ?

s'hydrater et jeûner

Jeûner = s’hydrater !

C’est la clé d’un jeûne réussi ! Pendant que vous jeûnez, il vous faudra constamment boire.
Attention, pour bien jeûner seules les boissons faiblement caloriques comme l’eau, les bouillons de légumes, le thé ou le café non sucrés sont acceptées. Le café est accepté, même si l’on préférera éviter la caféine. Le seul fait de consommer une boisson sucrée annulera votre jeûne et tous vos efforts. Car le but du jeûne est de faire baisser le taux de glucose dans le sang.

Combien faut-il boire ? Votre objectif sera, selon la longueur de votre jeûne, d’atteindre les 2 à 3 litres par jour (selon le sexe et l’activité : voir ces recommandations). D’une part car boire vous aidera à gérer votre faim, mais pas seulement.

Pourquoi l’hydratation est-elle si importante pour bien jeûner ? 

En premier lieu, nous sommes constitués en grande partie d’eau et notre corps en a besoin pour bien fonctionner. Pendant le jeûne, en plein stress oxydatif, une bonne hydratation des cellules est cruciale car l’eau va aider notre corps dans les processus d’éliminations des toxines et déchets accumulés.

En période de jeûne intermittent, l’organisme doit par ailleurs palier le manque d’eau normalement apporté par les aliments solides, surtout les végétaux et les fruits. Il faudra donc consommer des boissons variées, plus qu’à votre habitude pour continuer à apporter l’eau et les minéraux nécessaires au bon fonctionnement de votre corps. 

Le bouillon pour jeûner plus facilement !

Si vous choisissez de jeûner pour 16h, 24h ou même plus, il peut vous paraître rébarbatif de ne consommer que de l’eau, du thé ou du café, surtout le soir ou le midi quand la faim se fait sentir. Souvent pour tromper la faim, notre palais va mieux accueillir des saveurs salées au moment des repas comme le midi ou le soir et le sentiment de faim va plus facilement disparaître ou du moins s’atténuer avec un bon bouillon de légumes chaud.

Adopter le bouillon pour jeûner, c’est pouvoir varier les plaisirs et les goûts tout au long de votre jeûne pour in fine mieux tenir sur la durée. Le bouillon de légumes, c’est un peu un “trompe-la-faim” liquide : ça a tout le goût du repas (pour feinter vos papilles et votre cerveau) mais PAS les calories et les glucides qui annihileraient votre jeûne.

Vous pouvez même consommer le bouillon juste avant de rompre votre jeûne, pour amorcer la transition en douceur avant de vous ré-alimenter, mais aussi pour encore prolonger votre jeûne de quelques minutes.

Le Bouillon aide à la digestion

C’est bien connu , le bouillon de légumes contribue à soulager notre système digestif et aide notre organisme à bien digérer. C’est toujours ça de pris même si vous n’êtes pas gêné sur ce plan-là. C’est aussi un très bon moyen d’activer la digestion quand il est pris en début de repas.

Savoir jeûner avec le bon bouillon !

bouillon maison pour jeûner ou cuisiner

Ne nous méprenons pas, tout ceci n’est valide qu’à la seule condition que le bouillon soit fait à partir de vrais légumes, comme à la maison. Cela exclut tout substitut déshydraté comme les bouillons cubes chargés en sel, graisses et sucres ! Un vrai bouillon de légumes contient les minéraux qui contribueront au bon fonctionnement de votre organisme pendant que vous jeûner. Si vous souhaitez réaliser vos bouillons maison, notre conseil est de privilégier des légumes de saison issus de l’agriculture biologique.

Prévoyez 2 à 3h environ selon le temps de préparation et votre temps de cuisson. On rappelle que plus le temps de cuisson est long, meilleur sera votre bouillon. Par meilleur on entend : plus riche en goût, en minéraux et nutriments. Le temps minimum est d’1h30 à feu doux pour avoir un minimum d’échange entre l’eau et les légumes.

Pas le temps de faire vos bouillons ?

Découvrez également :

BÚ BOUILLONS